FANDOM


Diable de mer - Just Cause 3

Le Diable de mer dans Just Cause 3.

« C'est le Diable de mer. Un centre de recherches offshore, une des trois grandes installations de ce qui était autrefois le réseau de la corporation eDEN. Ils faisaient des recherches sur le climat et l'électricité. D'après la rumeur, ils étaient prêts à tout pour contrôler la foudre. Ha ha ! »
Tom Sheldon dans la mission Coup monté.

Le Diable de mer (Stingray dans la version originale) est un centre de recherches de la corporation eDEN dans Just Cause 3. Il est ajouté avec le contenu téléchargeable Vol de bavarium en mer.

PrésentationModifier

Il s'agit d'une gigantesque plateforme off-shore avec une tour en son centre et trois parties qui s'étendent depuis le centre. Toutes les tours sont équipées d'antennes qui tirent de la foudre.

Avant que la zone du Diable de mer soit libérée, une nuage vert en forme de disque est présent au-dessus du Diable de mer. S'approcher de ce dernier par tous les moyens va détruire Rico Rodriguez a une distance d'environ 750 mètres depuis le centre. La raison est qu'il est touché par la foudre.

HistoireModifier

Le Diable de mer a été construit a la fin des années 1980 par la corporation eDEN dans le but de contrôler la foudre. Les scientifiques ont réussi mais une des expériences a déclenchée une tempête qui a engloutie tout le Diable de mer jusqu’à ce qu'il réapparaisse suite a une autre tempête. Après sa réapparition, la Main noire qui est intéressé par la technologie de l'entreprise a pris le contrôle du Diable de mer. L'armée privée a aussi construit plusieurs avant-postes flottants pour protéger les lieux.

IntérieurModifier

L'intérieur du centre est exploré pendant la mission L'heure du casse mais il est toujours possible de l'explorer après que la mission a été terminée. De plus, il n'y a plus aucun soldat de la Main noire dans ou autour du Diable de mer après la mission.

Le Diable de mer n'a qu'un seul quai extérieur appelé "Quai 1" par la Main noire. Devant ce quai se trouve une porte fermée qui aurait menée a un garage intérieur. La porte ne peut pas être ouverte mais il est possible de nager en dessous.

Il existe plusieurs grandes salles qui contiennent tous des ordinateurs, des fournitures de bureau, du matériel scientifique, des caisses et des boites. Les salles sont reliées par des couloirs et des portes. Les portes sont au début fermées mais le joueur doit les ouvrir. Plusieurs portes ne peuvent pas être ouvertes et d'autres portes sont fermées lorsque le joueur veut y revenir. Une des salles a un autre garage intérieur pour bateaux mais aucun bateau n'est présent pendant la mission, toutefois un CS Powerrun 77 de la Main noire apparait ici plus tard.

Au milieu se trouve une grande salle (appelée "labo principal" dans les objectifs) qui est sous la tour centrale. La tour elle-même est le principal "modulateur atmosphérique" qui doit etre désactivée pendant la mission.

Une autre entrée/sortie est un couloir qui relie le "labo principal" a un des quais a l'extérieur. Il reste ouvert après la mission.

Il existe au moins une porte bloquée ou Eden va interdire a Rico d'entrer parce qu'il n'a pas une "autorisation de niveau 5". Il n'existe aucun moyen connu d'ouvrir la porte.

AnecdotesModifier

  • Le Diable de mer est la seconde zone inaccessible de la série Just Cause avant la mission L'heure du casse. La première zone inaccessible est Insula Lacrima dans le contenu téléchargeable Assaut terrestre par Meca. D'autres lieux comme la tour de contrôle de Falco Maxime sont juste difficiles a approcher.
  • Il est révélé dans la mission Coup monté que le Diable de mer était considéré comme une des trois installations du "réseau de la corporation eDEN". Le réseau était la pierre angulaire des recherches scientifiques de la Corporation eDEN (sources d'énergie, intelligence artificielle, nanotechnologie, aéronautique, robotique, recherches sur le climat et le bavarium).
  • La brume orange qui entoure le Diable de mer est la même que celle qui entoure Insula Lacrima.